Exprimez votre point de vue, vos idées etc…

Rédigez votre commentaire

 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.166.150.10.

Charte des commentaires :
Les commentaires des articles et des pages sont ouverts à tous les internautes. Ceux postés font l’objet d’une modération après publication par les administrateurs du blog.
Les administrateurs 2C2VB se réservent le droit de supprimer, sans préavis, tout ou partie des commentaires contraires à la loi (raciste, injurieux, diffamatoire..) et aux attaques personnelles, les messages sans rapport avec le contenu du site, les messages à caractère publicitaire.
11 messages.
BRARD a écrit le 28 avril 2016:
Bonjour, Comme beaucoup d'entre nous, je déplore les conditions inacceptables de la carte de loisirs. Pour une famille de 2 adultes de 2 enfants (11 et 16 ans), il faut maintenant débourser 530 euros. Propriétaire depuis 5 ans, cela a plus que doublé . Quelle inflation d'autant plus que les prestations sont de moins bonne qualité, de plus il n' y a aucun changement dans l'espace qu'on appelle aquatique ! Nous sommes donc pris en otage, nous ne sommes pas partenaires de P&V mais considérés comme concurrent. Il faut donc punir les propriétaires ! J'entends les propriétaires s'offusquer du prix, tenter une intrusion dans la piscine avant d'être repoussé comme des délinquants. Pour la première fois, j'hésite à renouveler notre carte de loisirs. P&V ne montre pas de limite, cela doublera peut-être encore l'année prochaine. Je n'ai pas envie de cautionner ce comportement, aucun consommateur ne peut accepter cette inflation. Je pense même à céder mon appartement après cet été. A quoi bon si les propriétaires ne peuvent plus participer aux activités. Nous sommes faibles si nous sommes désunis, doit-on entreprendre des démarches collectives ? Envisagez-vous quelque chose ? Cela ne sert à rien de protester notre mécontentement aux salariés du site de P&V, eux n'y sont pour rien. Merci pour le travail que votre association effectue pour l'ensemble des propriétaires du site de Port Bourgenay. Bonnes vacances à tous. Sébastien
Mme BELIN a écrit le 16 avril 2016:
Lettre Adressée à M. Mr. Frédéric PEREY à Paris A la direction de la Gestion des Patrimoines Pierre & Vacances. Madame, Monsieur, Après l’annonce de la dénonciation indue de mon bail qui devait se terminer le 20 septembre 2020, j’ai envoyé le mail en pièce jointe. Et bien entendu, je n’ai reçu aucune réponse, ce qui est assez coutumier de P&V. Vous savez très bien que tout votre système repose sur une pyramide de Ponzi qui va éclater lorsque le nombre de propriétaires ayant pris conscience de s’être fait flouer sera suffisamment élevé et que les actions en justice se seront multipliées, ce que nous allons faire. Je vous signale que partout, vous vous vantez d’être les premiers dans le domaine des résidences de Tourisme et donc vous relevez de la Loi Novelli qui stipule que « les baux commerciaux signés entre les propriétaires et les exploitants de résidences de tourismes mentionnés à l’article L. 321 du code de tourisme sont d’une durée de neuf ans au minimum, sans possibilité de résiliation à l’expiration d’une période triennale « D’autre part, le montant astronomique des rénovations, soit 21 764,81€, n’était « acceptable », qu’à la condition de l’amortir sur 9 ans. Qu’en sera-t-il pour le fisc, par rapport à l’exonération de la TVA sur les travaux ? Vous avez déjà été condamné le 21 février 2013 à rembourser Mr. Eric Vanpoucke la somme de 14 452,47€, pour modification substantielles apportées à l’économie globale du montage financier . Enfin, vous ne pouvez vous dérober à votre statut de résidence de Tourisme et non de preneur à bail d’un meublé, puisque vous nous avez conseillé le 15 avril 2013 de répondre à la « révision nationale des valeurs locatives cadastrale –Formulaire DGFP n° 6660 que l’activité principale du preneur à bail était : LOCATION A UN EXPLOITANT DE RESIDENCE DE TOURISME. On ne peut jouer sur les deux tableaux : celui d’un locataire de meublé pour bénéficier d’un bail commercial et celui d’un exploitant de résidence de tourisme, statut, qui vous a permis de faire bénéficier le bailleur d’un achat avec remboursement de la TVA, ce qui n’est pas le cas pour une personne qui achète un bien pour le louer en tant que meublé. Je vous signale que j’ai rejoint le collectif des propriétaires de Bourgenay et vais tout faire pour que vous respectiez vos engagements, car vous savez très bien, que si j’avais su que le bail pouvait être dénoncé avant son échéance, je n’aurai pas investi à nouveau un tel montant. IL Y A VRAIMENT TROMPERIE DE VOTRE PART. Je vous demande donc de me rétablir dans mes droits de bailleur et d’exploiter mes locaux jusqu’à la fin prévue initialement de mon bail. Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Messieurs, mes salutations distinguées. Propriétaire en colère
Mr et Mme LEFEBVRE de M. Lefebvre a écrit le 16 avril 2016:
Bonjour, Propriétaire depuis 20 ans au Cottage à Port Bourgenay, nous venons de découvrir votre site très bien fait. Félicitations, il est en effet grand temps de s'inquiéter de l'avenir de notre village auquel nous sommes très attachés ainsi que nos 3 enfants. Aussi, nous souhaiterions vous apporter notre aide en adhérant à votre association, pourriez vous nous faire parvenir le bulletin d'adhésion pour l'année à venir. Cordialement Mr et Mme LEFEBVRE
Jean MORVAN a écrit le 28 mars 2016:
Le 23 mars 2017 Bonjour, J’ai apprécié cette newsletter n°7. Elle m’est apparu très concrète, instructive, complète et balayant bien des préoccupations actuelles du village. Bravo également au collectif de ne pas se cantonner dans un rôle contestataire et de vouloir être constructif en se faisant force de proposition. J’en veux pour preuve cette initiative d’animation du village au travers d’un festival de musique. Merci donc à ceux qui ont rencontré le directeur local de PV et qui ont rédigé ce compte rendu. Par contre, je n’y trouve aucune réponse à nos revendications du moment. Si échange il y a eu, il n’a débouché sur aucune avancée et on est toujours dans le même schéma : PV dispose, PV décide, PV impose et nous, moutons de Panurge, n’avons qu’à suivre et accepter. D’où deux questions : - nos formes d’actions sont-elles bien appropriées et suffisantes ? - le directeur local PV a-t-il quelque pouvoir décisionnel et est-il encore le bon interlocuteur ? Son supérieur, Monsieur Barthélémy ne devrait-il pas être désormais interpellé ? Voilà un peu de ma réflexion. Merci en tout à cas à tous les bénévoles de l’association qui donnent de leur temps pour que vive notre si beau village de Bourgenay . PS : Concernant l’espace aquatique quelle est l’offre faite par PV à ’ASL ? A ma connaissance, il n’y en a pas, ni d’orale, ni décrite. Monsieur Tchoumba, il ne suffit pas d’affirmer, il faut pour le moins prouver ! Jean MORVAN /La Corvette Port Bourgenay
Jean MORVAN a écrit le 19 février 2016:
Bonjour, Je viens ce jour d’avoir connaissance (et confirmé par un appel téléphonique de ma part à Cap Esterel) des tarifs de la carte-loisirs PV à Cap Esterel pour la saison 2016. Plusieurs remarques : - ils sont identiques pour tous, propriétaires, locataires des propriétaires, etc. - ils sont inchangés pour 2016 (quand on sait que ceux de Bourgenay augmentent d’un coup de 60% l’an dernier) - ils sont donc à Cap Esterel , pour une semaine : -54 € pour 2 personnes + 19 € par personne supplémentaire. Et à Bourgenay, toujours pour une semaine : -80 € par personne pour les propriétaires (cas le plus avantageux) -140 € par personne pour les locataires A titre de comparaison, une semaine coûte pour une famille de 4 personnes (les parents et 2 enfants 15 ans et 10 ans) A Cap Esterel : 54 + ( 19 x 2) = 92 € A Bourgenay si propriétaire : (80 X 3) + 40 = 280 € Si locataire : (140 X 3) +70 = 490 € Cherchez l’erreur ! ! ! (et encore je ne parle des tarifs annuels pratiqués à Bourgenay . . .) Comment l'expliquer ? Comment l'admettre ? A l'évidence, il y a là matière à agir auprès de PV (local, national) et à manifester bruyamment et sous différentes formes notre désaccord afin d'obtenir pour le moins des prix identiques à ceux de Cap Esterel. Cordialement.
Bernard Petitgas a écrit le 29 janvier 2016:
Bonjour Monsieur Bouthier, Merci pour les informations que vous m'avez fournies. J'ai pris connaissance avec attention de toutes les news qui figurent sur le site (très bien fait..). Comme beaucoup sans doute, je suis en attente de la gestion du site à venir, en particulier des cartes "Loisirs". Mais d'une manière générale, il serait vraiment dommage que l'animation du site soit abandonnée : c'est une richesse que d'avoir un village de vacances familial avec autant d'animations . On ne peut pas laisser à l'abandon les piscines... et autres animations. J'adresse aujourd'hui même mon adhésion au trésorier et espère vivement que des solutions seront trouvées. Bien cordialement. B. Petitgas
Le Roy Philippe a écrit le 8 janvier 2016:
Bonne Année, Bonne Santé Olivier Philippe Restoreil /Resto Green & Supérette à Port Bourgenay
Myriam et Paul Goetzmann a écrit le 5 janvier 2016:
Bonne année 2016 à tous. Merci de vos efforts. Myriam et Paul
jean louis Jalbert a écrit le 5 janvier 2016:
Bravo à l'anonyme poète Merci pour votre action et vous avez bien raison: demain sera un autre jour Alors en attendant : joyeuses fêtes à tous jean louis Jalbert Le Royal
Odyle Minost a écrit le 5 janvier 2016:
Bonjour le soleil de BBB……. Merci pour vos actions et soutien face à cette situation très très délicate. Merci pour ce joli poème juste et talentueusement écrit. Joyeux Noël a tous, que 2016 nous apporte un dénouement heureux pour nous tous Bien à vous Odyle Minost
M et Mme BIGOT a écrit le 5 janvier 2016:
Nous vous présentons nos meilleurs vœux pour la nouvelle année à l'ensemble du bureau de l'association ,en vous remerciant du travail accompli et à venir Cordialement,